Notions clés liées au questionnaire "Profil investisseur"

Quels sont les risques liés à un investissement dans un financement participatif ?

Investir sur Bricks comporte des risques similaires à l'investissement immobilier traditionnel : un risque opérationnel pouvant entraîner une rentabilité moindre que celle ciblée (par exemple en cas de vacance locative) ; un risque de perte en capital (par exemple, en cas de chute du marché immobilier et de la valeur vénale du bien, la valeur de la brick baissera en proportion) ; un risque d'illiquidité. Bon à savoir : pour réduire les risques, il est recommandé de diversifier ses investissements dans plusieurs biens immobiliers.

 

Quel est l’horizon d’investissement sur Bricks ?

Il s'agit de la durée pendant laquelle vous prévoyez de détenir votre investissement. Définir cet horizon de placement est important pour choisir un placement adapté à vos besoins. Vous éviterez ainsi de faire un choix qui pourrait vous pénaliser, soit parce que votre épargne ne sera pas disponible au moment voulu, soit parce que vous n’obtiendrez pas la rémunération que vous souhaitiez. Pour un horizon très court, il est recommandé de choisir un placement sans risque constamment disponible.

 

L'horizon de placement pour un investissement immobilier est généralement considéré comme étant à long terme, c'est-à-dire d'au moins 5 à 10 ans. Cela s'explique en partie par les coûts d'acquisition et de vente élevés associés à l'immobilier, ainsi que par les cycles de marché souvent plus longs que pour les autres actifs. En outre, l'immobilier est habituellement considéré comme un investissement relativement stable à long terme, avec des rendements prévisibles et une protection contre l'inflation. Les investisseurs immobiliers cherchent souvent à tirer parti des revenus locatifs réguliers, ainsi que de l'appréciation à long terme de la valeur de l'actif.

 

Qu’est-ce qu’une obligation ?

Un titre obligataire, également appelé obligation, est une part d’un emprunt émis par une entreprise, sur les marchés financiers. Souscrire à une obligation revient à consentir un prêt à un certain taux, sur une durée, connue dès le départ. Les obligations offrent généralement un flux de revenus régulier sous forme d'intérêts périodiques, appelés coupons.

 

Qu’est-ce que la liquidité sur une obligation ?

Une obligation est dite liquide lorsqu’elle peut être achetée ou vendue rapidement sans avoir d’impacts majeurs sur son prix. La liquidité reflète donc la facilité avec laquelle l’obligation peut être échangée. Plus un marché est liquide, plus il est aisé, rapide et peu coûteux d’y réaliser des transactions. Par extension, un placement est dit liquide quand vous pouvez facilement et rapidement récupérer votre argent. Ainsi, un investissement présente généralement un “risque d’illiquidité”, c'est-à-dire le risque de ne pas pouvoir récupérer son argent le jour souhaité.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0